5 astuces pour améliorer la performance de ses collaborateurs

 

Le développement d’une entreprise se base essentiellement sur la performance des collaborateurs qui constituent ses forces vives. Cet article apporte 5 astuces de management pour améliorer l’efficacité des ressources humaines afin d’accélérer le retour sur investissement et d’augmenter la productivité d’une telle organisation.

 

 

1. Aménager des espaces de travail favorables à l’innovation et à la créativité

Le cadre de travail exerce un impact important sur la motivation et la créativité des équipes, notamment lorsque l’entreprise se développe. Force est toutefois de constater que de nombreux entrepreneurs négligent l’environnement de travail. Pourtant, il suffit souvent d’une reconfiguration de l’espace de travail pour booster la performance des collaborateurs.

L’objectif consiste à aménager les lieux afin que les équipes adoptent le comportement espéré par la direction. L’entrepreneur doit se conformer à la méthodologie adéquate pour agencer les bureaux de manière à créer le type de comportement attendu chez les salariés. Voici une matrice simple pour aider l’entreprise à aménager des espaces de travail en fonction des résultats escomptés.

  • De petits salons avec ou sans bureau : pour une agence qui doit faire au quotidien des « brainstorming » en groupes.
  • Un open space permettant aux salariés de changer tous les jours de poste de travail : pour une entreprise qui souhaite que chaque collaborateur soit capable de faire le travail d’un homologue dans l’objectif de mieux innover.
  • Des bureaux nominatifs, fermés et agencés de façon à éviter toute distraction : pour des collaborateurs experts ayant besoin d’une grande concentration durant les heures de travail.
  • Un espace ouvert dédié à une équipe : pour favoriser la confiance et les échanges afin de renforcer les liens entre les membres de l’équipe.

 

 

2. Veiller à l’épanouissement des collaborateurs

L’épanouissement constitue un facteur essentiel pour la motivation des collaborateurs. De nombreuses études ont démontré que des salariés épanouis contribuent largement au décollage d’une entreprise. Leur performance globale est de 16 % plus élevée que des employés qui se contentent d’être productifs. Le taux de burnout est de 125 % inférieur aux autres. Leur pourcentage d’engagement dans l’entreprise dépasse de 32 % leurs homologues moins épanouis et leur taux de satisfaction dans leur travail est de 46 % de plus que les autres.

Ces statistiques révèlent l’importance de l’épanouissement et du bien-être des équipes. Tout entrepreneur souhaitant bénéficier de la pleine valeur de chaque collaborateur doit donc s’en soucier. Voici quelques démarches pouvant être réalisées dans ce sens :

  • Former une équipe chargée de veiller à l’épanouissement des travailleurs (un comité d’entreprise par exemple) et lui fournir les moyens requis (installation d’un centre de formation, organisations périodiques d’évènements d’entreprise, chèques cadeaux, etc.).
  • Ne pas négliger la vie personnelle des employés et améliorer les conditions de travail : flexibilité des horaires, déjeuners offerts, etc.
  • Mettre en place des leviers sécuritaires : assurance vie, assurance santé, plan retraite, etc.
  • Effectuer des démarches managériales en facilitant par exemple les passerelles de ressources humaines entre les différents métiers proposés par l’entreprise.

 

 

3. Adapter les tâches en fonction des points forts de chaque collaborateur

Cette astuce constitue le secret de la réussite du management afin que les équipes atteignent constamment les objectifs fixés. Il s’agit d’ajuster régulièrement les missions et les rôles de chaque collaborateur de façon à optimiser ses points forts, ses aspirations et ses centres d’intérêt. Pour favoriser le développement rapide de chaque individu, l’entreprise doit accorder une attention particulière au mode d’apprentissage de chaque travailleur dans le but de dispenser un coaching sur mesure.

Chercher à cerner les forces de chaque collaborateur en lui posant une question pertinente pour connaître précisément les activités qu’il apprécie particulièrement, qui stimulent sa motivation et son épanouissement. À partir de là, essayer de discerner ses spécificités dans le but de lui attribuer des tâches où il peut exprimer ses points forts et ne risque pas d’être trop handicapé par ses faiblesses.

Souvent, il n’est pas possible d’ajuster les missions qui sollicitent exclusivement les forces d’un employé. Pour optimiser ses potentialités, il faut s’orienter vers le style d’apprentissage adapté à chacun afin de favoriser sa progression. L’entreprise a le choix entre 3 méthodes :

  • Des jeux de rôle ou un cours magistral
  • La délégation de tâches en augmentant le niveau de difficulté
  • Le recours à un tuteur expert dans l’activité dans laquelle le travailleur doit progresser.

 

 

4. Favoriser l’apprentissage

L’entreprise doit prendre des dispositions pour que ses collaborateurs soient en phase avec l’évolution de la technologie et des pratiques professionnelles.

Face au développement exponentiel des nouvelles technologies, un employé ne peut plus faire carrière avec un simple diplôme. Tout au long de son parcours professionnel, il doit continuer à apprendre. Il doit être formé aux dernières innovations techniques, s’intéresser à toutes les tendances dans son domaine d’activité. L’entreprise doit alors adopter les mesures nécessaires pour favoriser l’apprentissage :

 

  • En donnant à chaque salarié l’opportunité de faire preuve d’initiative et de constater ses propres erreurs,
  • En accordant du temps pour la formation et le coaching
  • En offrant une récompense à tous ceux qui partagent leur expérience.

 

 

5. Accorder un pouvoir de décision aux collaborateurs

Les équipes doivent être responsabilisées afin qu’elles aient la possibilité de s’épanouir. Le fait de sentir que l’entreprise leur fait confiance en leur laissant prendre des décisions leur apporte un regain de dynamisme qui se ressent dans leur travail. En leur accordant le pouvoir décisionnel, l’entreprise les responsabilise et leur donne une sensation de contrôle. Par ailleurs, en prenant leurs propres décisions, les équipes accélèrent leur apprentissage.

Il se peut qu’une équipe prenne une mauvaise décision. L’entreprise ne doit surtout pas lui retirer son pouvoir de décision en prétextant qu’elle s’est trompée une fois. Au contraire, l’équipe tirera une leçon de cette erreur et en ressortira plus grande. Elle pourra par la suite partager son expérience avec d’autres équipes pour favoriser le développement de l’entreprise.

 

Conclusion

Grâce à cet article, vous connaissez maintenant 5 astuces pour améliorer la performance de vos équipes. Ces conseils sont exhaustifs, mais ils peuvent vous inspirer pour appliquer d’autres méthodes pour motiver vos collaborateurs et les engager sur la bonne voie pour leur développement personnel et pour celui de l’entreprise.

Laisser un commentaire