Bien choisir son business model est aussi important

 

Pour la présentation d’un business plan, il est indispensable de bien choisir le business model qui permettra de gagner de l’argent. Le choix du modèle adapté dépend des activités d’une entreprise.

 

Modèles de business model

De nombreuses options existent pour les entreprises à la recherche d’un business model qui leur correspond. Le financement par la publicité est un modèle efficace sur Internet. Il sert notamment pour les offres gratuites qui génèrent beaucoup de visiteurs.

Le freemium est le mélange des modèles payants et gratuits. Le modèle de l’hameçon permet de s’approvisionner régulièrement pour assurer la continuité de l’utilisation d’un produit de base. Le lowcost est un modèle idéal en temps de crise qui permet d’économiser sur tous les éléments possibles pour s’assurer d’une bonne rentrée d’argent en vendant un produit moins cher et de moindre gamme. Ce mode de pilotage est le garant, dans un tel contexte, de la cohérence entre la satisfaction des clients et le produit proposé.

L’abonnement est un modèle qui s’adapte à n’importe quel marché, car il assure la stabilité de l’entreprise et lui donne une bonne récurrence. L’affiliation, quant à elle, garantit la promotion des produits et service et permet de monétiser un site. Les enchères constituent un modèle rentable et la location, anciennement réservée au marché de l’automobile et de l’immobilier, touche tous les domaines.

La désintermédiation consiste à éviter les intermédiaires et constitue la transaction la plus ancienne du modèle économique. Elle sert à revendre un produit ou un service pour les sites e-commerce et les grandes distributions.

Le paiement au résultat est le business model associé au coût au clic et le paiement à l’utilisation ou l’accès est un modèle qui fait payer le temps passé dans un bar, par exemple, et qui ne fait pas payer les boissons. Le paiement volontaire est une nouveauté où le client ne paie que le prix qu’il pense être le bon. Les restaurants y recourent plus souvent. Le modèle des revenus associés donne la possibilité d’offrir des produits tout en exigeant le paiement des services associés ou vice versa.

Le yield management est un modèle avec lequel une entreprise fait varier les prix en fonction de la demande.

Enfin, le modèle économique de l’imprimante sert à vendre un produit à prix coûtant, permettant aux clients d’acheter des accessoires jetables, mais indispensables.

 

Rôle d’un business model

Un business model est la première partie d’un business plan. C’est un support qui traduit le potentiel du projet et confronte une entreprise au marché. Un modèle économique est une source d’innovation qui représente toutes les techniques mises en place pour définir la stratégie globale et créer la valeur d’une société. Il s’agit de la base d’une stratégie pour être rentable sur le marché, pour communiquer, pour vendre ou pour attirer des clients.

 

Savoir bien choisir le business model

En fonction de son secteur d’activité, il est essentiel de bien choisir le modèle économique approprié. Le système scalable permet à une entreprise de conquérir de nouveaux marchés afin de se développer rapidement et d’obtenir une rentabilité exponentielle. Le projet doit être susceptible de passer à grande échelle et reproductible. L’enseigne  doit trouver ses premiers clients grâce à son réseau. Pour ne pas être dépassé par les évènements, il faut rester prudent pour éviter une forte visibilité engendrant des dépenses imprévues et un flux de commandes non maitrisable. Il faut ainsi prévoir un business model évolutif ainsi qu’une marge en termes de ressources matérielles et de financement.

Le business model étranger ou concurrent est un modèle pour se lancer dans un secteur à forte concurrence. Il est basé sur une capacité à fournir une valeur ajoutée et une originalité à ses activités. Pour cela, il faut adapter le modèle des concurrents et faire un audit. Prendre exemple dans d’autres pays pour voir la différence des habitudes de consommation et des réflexes est également conseillé.

Le business model canva, provenant du livre Business Model Generation, se présente sous forme d’un tableau avec une case portant sur la définition de l’offre, la concurrence, les avantages compétitifs, la solution. Il  permet de structurer le projet de l’entreprise et d’y énoncer clairement les remarques pour réaliser une réflexion constructive.

 

Changement de business model (pivot)

Changer de modèle économique toucherait 9 start-up sur 10 après analyse et compréhension des résultats insatisfaisants. Dans ce cas, il faut revoir le business model et retenter sa chance. Toujours dans le même secteur d’activité, une entreprise peut améliorer son modèle économique comme pour un point de vente où le client peut réserver un produit disponible. Elle peut aussi mettre en place des indicateurs de performances et référencer les magasins.

Si le business model manque d’intérêt, il faut complètement le renouveler ou rajouter des informations au modèle existant, afin de compléter les données et avoir du succès. Une entreprise peut également anticiper le comportement des consommateurs en leur proposant des produits liés à leurs réels intérêts.

Basculer du modèle BtoC au modèle BtoB consiste à changer de cible au lieu de revoir le modèle économique. C’est un type de pivot tendance qui tend à changer la vision du business model, tout en gardant la majorité de ses variables. Il faut donc préserver les valeurs de son entreprise et envisager de refaire ses stratégies.

Une équipe soudée est également importante dans une entreprise pour qu’elle s’investisse à 100 % et suive le choix du dirigeant vers le changement.

 

Le bon choix de business model pour lancer son projet

Pour concrétiser son projet, l’entreprise doit savoir choisir le business model qui transforme une idée en succès économique. Et ce, en s’inspirant sur les concurrents sans toutefois les reproduire. Chaque entreprise a ses spécificités par rapport aux autres qui sont dans son secteur d’activité. Elle se doit d’identifier sa cible et apporter une valeur ajoutée à son offre, quitte à se positionner dans un segment précis. L’étude du budget et du mode de paiement ne doit pas également être negligée.

Pour valider le modèle économique, il faut le confronter à la réalité du terrain en recherchant des prospects parrains et des clients sponsors. Ces derniers sont des promoteurs et des utilisateurs des produits de l’entreprise qui pourraient devenir des actionnaires. La gratuité est aussi un système efficace lors du lancement d’un article innovant. Le client découvre ainsi l’offre et l’adopte.

Enfin, une entreprise dans le digital doit choisir un business model modulable, en constante évolution et pouvant se renouveler en permanence.

Laisser un commentaire