Étude du marché : les erreurs fatales