Entreprise : comment réduire les dépenses ?

réduire les dépenses

La trésorerie se présente comme l’un des piliers de vie d’une entreprise. Donc, il est important de le gérer d’une main de maître pour maintenir la santé financière de votre exploitation. La réduction des dépenses fixes et variable de votre société permettra d’accroître vos flux de trésorerie, et en même temps vos profits. Chaque entrepreneur à sa propre tactique, mais découvrez ici les 3 pistes pertinentes pour réduire les dépenses de votre firme.

Inspecter les frais de déplacement

Les notes de frais constituent la majorité des dépenses d’une entreprise. Le montant grimpe en flèche annuellement et devient ingérable. Ce poste budgétaire a le pouvoir de faire exploser votre trésorerie. Pour réduire le budget intégral, suivez les 2 astuces infaillibles suivantes :

La mise en place d’une procédure formelle : le manque d’encadrement fait grimper en flèche ce poste, donc l’établissement d’un stratagème semble opportun. Pour commencer, supervisez les moyens de transport utilisés par vos travailleurs. Vous avez le droit d’imposer le mode de transport qu’il utilisera pendant ses déplacements pour contourner les dépenses trop élevées ;

La validation au préalable des dépenses : les dépenses en déplacements devraient être avalisées par le responsable hiérarchique avant le déblocage du montant. Et à posteriori, validé par le manager avant d’être traité par la comptabilité. En ce moment, un logiciel de gestion des notes de frais est disponible pour faciliter ce processus. Cet article vous explique comment réduire le coût des notes de frais grâce à la digitalisation.

Restreindre l’achat des fournitures de bureau

L’acquisition de fournitures de bureau fait partie intégrante des dépenses dominantes de l’entreprise. La vérification de ce poste budgétaire s’impose pour optimiser votre rentabilité. Pour ce faire, suivez la démarche suivante :

  • Estimez les besoins concrets de votre établissement : cet acte se traduit par l’inventaire des fournitures de bureau réellement essentiel pour votre compagnie. Cela vous permettra d’éviter les ruptures et de gérer avec minutie le compte de vos décaissements. Utilisez un fichier Excel pour faciliter votre suivi au quotidien ;
  • Sélectionnez vos fournisseurs : la pratique de la comparaison se fait à la maison qu’au bureau pour contrôler les dépenses. N’hésitez pas à supprimer de votre liste les prestataires que vous estimez trop chers ;
  • Responsabilisez vos collaborateurs : l’implication des travailleurs dans ce processus de réduction augmentera vos chances de diminuer largement les frais liés à ce poste. Il vous suffit de faire appel à leur civisme et de signaler les éventuels excès observés par vos soins.

Avoir recours au travail intérimaire

Le travail intérimaire se présente comme l’une des occasions pour l’entreprise de réduire ces coûts. Ce poste budgétaire a le pouvoir exceptionnel d’augmenter vos flux de trésorerie. En effet, les coûts proposés par une agence d’intérim semblent être superflus avec charges sociales ainsi que les indemnités et bien sûr le salaire, sans oublier la marge commerciale et les frais d’agences.

Pourtant, le poste amoindrit la valeur ajoutée de l’entreprise grâce au coût qui est considéré comme des charges externes. D’un coup, la taxe professionnelle de la société sera plus allégée. L’économie peut aller jusqu’à 3,5 % de la totalité du coût d’intérim. Une facture d’intérim se règle trimestriellement, non mensuellement, ce qui permettra à l’entreprise de jouir de sa trésorerie pendant ce laps de temps.

Laisser un commentaire